UA-72665320-1 UA-72647226-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Burn out - Chambéry : Des prises en charge

L'effondrement psychique passe par l'expression du corps qui est chargé de parler à la place  d'un sujet en panne de subjectivation ( selon JP Lebrun , conférence Ephep du 5 juin 2017, " un épuisement subjectif sans sujet " ).     Certes, une forme de cruauté intervient dans le contexte subit mais c'est de son propre système d'emprise  qu'il s'agit de se libérer pour pouvoir envisager une autre forme d'existence.

C'est la raison pour laquelle la pathologie du "Burn out " nécessite avant tout une prise en charge dans le champ clinique avec de préférence un travail d'élaboration  auprès d'un psychiatre ou psychologue psychanalyste de formation, puisqu'il sera question de rencontrer différents abords du savoir inconscient en lien avec la parole. 

La pratique des méthodes sophrologiques est prescrite plusieurs mois avant la reprise du travail puis maintenue régulièrement le temps nécessaire.

N. Guillot

Écrire un commentaire

Optionnel